Blog

Humeur et humour foot, pronos, coulisses

Gestes barrières : 10 points forts pour cette animation

  • 25 mai 2020

Le déconfinement redonne de l’espoir aux professionnels de nombreux secteurs, notamment l’événementiel, comme aux particuliers. Si l’animation des lieux de vie va revenir progressivement sur le devant de la scène, attention à la programmation. Animation et gestes barrières doivent être soigneusement conciliés.

Animation respectueuse des gestes barrière après le confinement lié au Covid-19 (centre commercial)

Depuis plusieurs années, le But électronique est présent dans les espaces commerciaux, les centres-villes, ou lors de soirées d’entreprises. Une approche de ses caractéristiques permet rapidement de réaliser qu’il réunit un cocktail d’avantages non négligeables.

A l’heure du déconfinement et des gestes barrières, voici les dix points forts de l’animation « But électronique ».

C’est l’avantage majeur de ce module football. Avec l’animation But électronique, on évite les risques de transmission par contact manuel. Shootez 3 fois, regardez vos scores sur l’écran TV… Vous pouvez jouer en gardant les mains dans les poches !

Depuis son élaboration, ce jeu de pénalty permet à un joueur seul de prendre son élan sans obstacle. La zone de tir est son espace réservé. Les spectateurs sont tenus à distance. L’animateur veille à ne pas s’approcher à moins de 2 mètres du tireur.

Pas question de s’éterniser sur ce lieu d’animation ! Il faut moins d’une minute pour réaliser ses 3 tirs au but. Ensuite, le participant laissera la place au suivant, dont il scrutera la performance à distance raisonnable.

Vous craignez une baisse de fréquentation en cette période de reprise ? Avec ou sans foule, les mises en place spectaculaires de nos animations attirent l’œil de loin. Certains ne font que passer ? Ils comprendront le principe instantanément et apprécieront le divertissement proposé. Une PLV bien pensée jouera son rôle au maximum.

Dans le contexte actuel, un visiteur peut ne pas apprécier de converser plusieurs minutes avec un animateur. Aucun problème avec le But électronique, d’une simplicité évidente : il faut shooter. La langue du foot est universelle !

Depuis plusieurs années, nos équipes sont habituées à gérer les flux de public. Comme pour l’accès aux boutiques ou administrations, des marquages au sol pourront permettre de laisser 1 mètre ou davantage entre les personnes. La file peut éventuellement permettre un visuel sur l’animation en cours.

Pour leur propre protection, mais aussi celle du public, nos animateurs portent des masques pour limiter le risque de propagation du virus. Du gel hydroalcoolique peut également être mis à disposition. Ce sont des spécialistes de l’animation, gestes barrières inclus.

Privés de ballon rond pendant des mois, les passionnés n’en peuvent plus d’attendre. Plus de foot à la TV, les fins de compétition chamboulées, l’Euro 2020 décalé… La tentation de voir s’ils ont gardé leur niveau sera trop forte !

Les animations sportives risquent d’être prisées à l’issue d’une période marquée par un confinement sans précédent. Mais pas besoin non plus de s’épuiser. Le « shoot » est exactement le niveau d’effort que l’on peut recommander pour un retour à l’exercice sans risque.

Smartphones, PC, TV… Ces derniers temps, les écrans ont pris une place (encore plus) considérable dans notre quotidien. Les visios, pour le boulot ou l’apéro, ont fini par nous lasser. Place au présentiel et au contact simple avec un ballon !

Alors, que pensez-vous de cette solution d’animation et de son respect des gestes barrières ? Connaissez-vous des modules et concepts encore plus adaptés ? A vos suggestions !

Une animation simulateur de sport qui plaît

Covid-19 : est-il décent d’animer ?

  • 11 mai 2020

On calcule ses gestes, on compte ses déplacements, on retient presque littéralement son souffle… Cette pandémie a modifié radicalement les comportements dans l’espace public et dans les surfaces commerciales. Pour autant, faut-il s’interdire d’envisager le retour de moments d’amusement et, finalement, le triomphe du sourire ? Éléments de réponse.

Les animations et l’événementiel à l’heure des gestes barrières

Les professionnels de l’événementiel, premier secteur touché et dernier à reprendre, n’ont pas nié le caractère « accessoire » de leur activité au moment de s’effacer. Pour autant, cette prise de responsabilités ne doit pas enlever tout sens à leur rôle social.

S’amuser n’est pas un besoin vital…

Cette assertion pourra être discutée. Mais au moment de hiérarchiser entre les activités de « première nécessité » et les autres, il est difficile de comparer le fait de se nourrir et celui de se distraire.

La réalité médicale a « fait sa fête » au concept de rassemblement

Mécaniquement, les temps récents ont bien montré qu’une telle crise nous renvoyait à nos instincts d’Homo sapiens. Personne n’aurait en tête de se divertir avant d’avoir réglé la question de se nourrir.

De plus, la fameuse contagiosité du Covid-19 a rapidement balayé certains de nos réflexes. Le simple bon sens a commandé qu’il faudrait attendre pour se regrouper physiquement.

C’est avec ce simple constat que le monde de l’événementiel, dans son immense majorité, s’est assez vite effacé. Dans l’actualité spécialisée, on n’a peu lu ni entendu de remise en question frontale des mesures gouvernementales.

La magie de l’animation physique demeure

Réunions de dix, cent, mille, cinq-mille personnes… Personne n’est vraiment dupe, au fond, de l’exactitude des seuils utilisés pour encadrer l’activité humaine, notamment festive. Mais face à un gouvernement qui avoue ne pas tout savoir de cette pandémie, il est à saluer la prise de hauteur des responsables événementiels, organisateurs de festivals en tête, qui n’ont pas cherché à pinailler, à jouer avec une date, un nombre de participants, etc.

Pendant ce temps-là, les fameux « gestes barrières » ont été communiqués pour pouvoir, a minima, permettre aux activités de première nécessité de se poursuivre. Sous l’œil intéressé d’un secteur qui, s’il prend acte du boulevard ouvert aux solutions digitales, ferait une grave erreur en enterrant la magie particulière de l’animation physique d’un lieu, du vrai « contact » humain et du partage d’une expérience palpable.

… mais il est essentiel de se divertir

L’Histoire, mais aussi quelques récentes scènes de vie, montrent que l’être humain ne se résout pas éternellement à renoncer à son amusement. Dans les temps les plus obscurs, faire une croix sur les moments d’évasion et ajouter du fatalisme à une situation douloureuse n’a jamais rien arrangé.

On ne vit pas seulement pour vivre

Un habitant confiné fait cracher ses baffles dans la rue. Dalida, Trenet, un folklore italien ou un gros son électro… La réaction des passants, des voisins à leur balcon, ne ressemble pas à ce qu’on connaît. Ici, à Nantes, les habitants d’une rue du centre ont tendu des guirlandes entre eux. Impensable avant le 15 mars.

On écoute, on regarde, on danse, comme pour se rappeler qu’on vit pour ça. Après tout, qu’est-ce que vivre, si c’est seulement respirer, manger, dormir et recommencer ? Comme un défi au virus, la population ne veut plus « seulement » se recroqueviller sur la lecture, l’écoute de la musique à domicile, le binge-watching Netflix (déjà, le divertissement, oasis dans le désert de nos libertés passées).

Tôt ou tard, l’esprit réclame une bouffée de rêve

Bien sûr, cette envie d’investir le champ des possibles, de l’étendre au maximum, n’a pas touché chacun au même moment. Mais dans le voyage que nous propose 2020, c’est une étape qui nous attend tous. A long terme, personne ne se complaira dans l’isolement, le trop peu de contact humain, et surtout la fermeture d’une fenêtre sur autre chose.

A ce titre, le chef d’œuvre de Roberto Benigni La vie est belle (1997), illustre parfaitement cette réalité un peu contre-intuitive. Bien sûr, pas question ici de comparer l’horreur des camps de concentration avec la pandémie actuelle. Mais des mécanismes humains de réponse à la difficulté, à la souffrance, à la limitation de nos libertés, se retrouvent.

Dans les premiers temps, le héros, Guido, doit sans doute essuyer les regards consternés de ses compagnons d’infortune. « Comment ose-t-il jouer avec son fils dans cette situation ? » Et puis, lentement, le temps fait bouger les lignes.

L’animation redeviendra un jour une priorité

Chaque nouveau jour est une chance de faire réaliser à une personne de plus que s’apitoyer, si c’est bien normal, c’est capituler totalement, ouvrir en grand la porte de son âme à l’invasive désolation.

On a besoin de jouer, de sourire, d’échanger, de se divertir, même en situation de crise. Surtout en situation de crise.

Il y a fort à parier que la question de l’animation des lieux de vie, lentement, à son rythme, à son tour, reviendra au sommet de la pile des nécessités. Et le sourire gagnera. Encore.

Rébus Emoji Foot : le niveau difficile !

  • 8 mai 2020

Bravo aux rares gagnants de la 2 ème volée de rébus ! Vous avez été nettement moins nombreux à vous en sortir qu’à l’occasion du niveau Facile.

Place au niveau Champions League. Cette fois, presque tout est tiré par les cheveux, et c’est volontaire (Mouhahahah….)

Du coup, on sait bien que vous ne trouverez même pas trois joueurs ! Allez, bonne chance quand même…

Cherchez bien, avant de regarder lâchement le corrigé dans les commentaires…

Rébus Emoji Foot : le niveau moyen !

  • 20 avril 2020

Vous avez été très nombreux à deviner les 20 premiers noms de joueurs de foot représentés en Emoji (niveau facile). Maintenant, on corse la chose. Des joueurs parfois moins connus, ou anciens, et des rébus beaucoup plus tirés par les cheveux ! C’est ça qu’est bon.

Comme la semaine dernière, direction les commentaires pour proposer des solutions, ou implorer des indices. Bon courage…

Rébus Emoji Foot : le niveau facile !

  • 14 avril 2020

Edit 20/04/20 : réponses dans les commentaires.

En cette période bien particulière, tout le monde s’ennuie. Les amoureux du ballon rond ne font pas exception. Nos équipes ont planché tout le week-end élaboré ce petit quiz pour les distraire. Alors, combien de joueurs es-tu capable de découvrir ?

Rendez-vous ici la semaine prochaine pour le corrigé (en avez-vous vraiment besoin ?). Vous retrouverez aussi le niveau 2, un peu plus tiré par les cheveux ardu.

D’ici là, on attend vos réponses (et critiques !) en commentaires. Vous pourrez aussi demander des indices. Bon courage à tous !

La team Fast-Foot

Bordeaux – OM : radar et but gonflable

  • 4 février 2020

Dimanche, nos équipes ont diverti Bordelais et Marseillais, en avant-match de Ligue 1 Conforama, grâce au combo Radar de tir + but gonflable.

La vitesse du tir mesurée par radar

Le principe est simple, mais encore faut-il que sa réalisation tienne la route. Nos simulateurs de précision (but électronique) ou de vitesse (radar multisports) offrent une qualité unique sur le territoire.

Chacun aimerait savoir à combien de km/h il frappe un ballon de football. Si les records des pros dépassent les 200 km/h, plus facilement avec un ballon en mouvement, les supporteurs sont un peu en-dessous.

Cette fois, sur un peu plus de 3 heures d’essais (très nombreux), les meilleurs ont dépassé les 100 km/h, avec un record à 111.

Fan expérience avant tout !

Il faut dire qu’aucun vent ne gênait, ni n’aidait les tireurs. Les moins puissants auront toutefois la consolation de se dire qu’ils ont marqué davantage que les pros ce soir-là.

En effet, le match s’est terminé par un triste 0-0 des familles, l’OM ne parvenant toujours pas à gagner à Bordeaux depuis plus de quarante ans.

Cela prouve en tout cas que la qualité du match et celle de la fameuse « Fan expérience » ne sont pas strictement équivalentes. C’est une conviction profonde partagée par un nombre croissant de spécialistes de l’événementiel des clubs de sport professionnel.

Proposer une fanzone fournie, riche en animations diverses, c’est une clef primordiale. Sinon, comment souffler sur les braises parfois timides de la passion foot en France ?

A Bordeaux, les Girondins ont bien compris cet enjeu. Le programme événementiel de la Fanzone est variable. Mais les composantes sont toujours soignées. De plus, le spectateur est averti.

Animation Lancer de Boule de Neige : 111 km/h !

  • 18 novembre 2019

Samedi, la mairie de Saint-Leu-la-Forêt, en région parisienne, organisait une nouvelle fois sa Journée des Droits de l’Enfant. L’occasion pour la population locale de s’informer, mais également de se divertir.

En plus de nombreux ateliers prévus à l’intérieur de la Salle de la Croix Blanche, deux animations étaient proposées sur le parvis.

Un mini-parcours de draisienne amenait les plus jeunes à faire preuve d’adresse et de mobilité. Les équipes de Fast-Foot avaient quant à elles installé le fameux Lancer de Boule de Neige, dans sa version « arche gonflable ».

Lancer sport neige glisse hiver Noël radar vitesse fun jeunes enfants adolescents familles

Le succès a été rapide pour cette animation hivernale féérique qui ramène chacun à ses premiers souvenirs neigeux. Les enfants ont été les plus accros, lançant inlassablement les balles de tennis blanches, avec le fol espoir de faire mieux que le copain… ou simplement de s’améliorer.

Finalement, un adulte bien échauffé (et réchauffé, puisqu’il tombera la veste pour améliorer son score) a établi le record du jour à 111 km/h !

Jeu tout public marché de Noël centre commercial fête communale fête du sport forum des associations

L’animatrice Alexandrine, coiffée d’un bonnet de Père Noël, n’en revenait pas ! C’était la première fois qu’une telle animation, innovante en France, était proposée à Saint-Leu et tout le monde en redemandait.

Entre 14 et 17 h, le parvis a été l’occasion de gagner quelques degrés de chaleur en s’activant. Mais beaucoup ne s’attardaient pas aussi longtemps qu’ils l’auraient pu, car un spectacle thématique les intéressait à l’intérieur, avec une température forcément plus clémente.

Lancer vitesse tir simulateur ski neige hiver boule de neige Père Noël galerie

Chacun a également profité d’un parcours de mobilité en fauteuil roulant, et des balades à dos d’âne. Un programme complet qui témoignait du soin tout particulier apporté à l’organisation de cet événement.

Les visiteurs auront pu y trouver du sens, mais aussi se divertir. Point positif, ni la pluie ni la (vraie) neige ne se sont invitées à la fête, pour le plus grand plaisir des participants ! A l’année prochaine pour remettre ça.

arche gonflable radar boule de neige branding bâches moquette blanche déco Noël blanc chalet cadeaux

Simulateur tir au but football : 4 jours chez Auchan

  • 29 octobre 2019

A Boulogne-sur-Mer, la population du centre commercial Auchan commence à connaître le But électronique Fast-Foot. Ce successeur des simulateurs de football classiques et des bâches à trous fait toujours un tabac partout où il est installé.

Animation Foot Euro 2020 simulateur ballon mousse filet galerie

C’est particulièrement le cas dans les magasins Auchan des Hauts-de-France, où un partenariat de 4 ans nous lie avec des professionnels de l’événementiel sportif. Un concours de 4 jours est régulièrement mis en place sur un site, avec un système de qualification pour le samedi, jour de finale !

Le principe : il faut viser des zones précises dans le but, principalement des lucarnes. Grâce à un système ultra-perfectionné de capteurs, le but « réagit » et une animation est jouée sur l’écran TV installé à proximité.

Prise de leads remise goodies data collecte données

Le concours est tellement soigné que des centaines de lots sont distribués aux participants… même les plus maladroits. Gourdes, stylos, porte-clefs en forme de ballons sont autant de mise-en-bouche avant d’accéder aux plus beaux lots, des gros cadeaux réservés aux participants à la finale, bien entendu !

Chaque jour, des centaines de passionnés de foot, ou même de simples curieux, viennent s’essayer au tir. Baptisée « Meilleur Shooter » ou « 100 % foot », l’animation est organisée en partenariat avec l’USBCO pour Boulogne.

Certificat ballons mousses but diplôme

Une séance de dédicaces par les joueurs de l’effectif était proposée dès le mercredi, ainsi qu’une jolie déco pour les 4 jours (personne n’a pu rater le maillot XXL affiché sur la façade du magasin).

Cette année encore, les plus adroits seront parvenus  s’approcher des 300 points (3 lucarnes), le meilleur score possible. Hommes, femmes, de tous âges se succèdent, dans une atmosphère de défi inégalable.

Dos structure bâche

Cette bonne humeur en magasin est d’ailleurs un objectif affiché par les responsables événementiels de centres commerciaux et hypermarchés. L’intérêt est de donner aux clients des raisons de préférer l’achat « physique » à la vente en ligne.

On peut raisonnablement penser que des animations esthétiques et interactives comme ce But électronique remplissent cette mission à merveille…

Animation football pour Huawei sur un salon professionnel Boulanger

  • 15 octobre 2019

Et de 5 ! Depuis 2016, nos équipes ont souvent pris la route du Stade Pierre-Mauroy, pour des circonstances diverses.

Salon professionnel exposition congrès séminaire business activité animation football VIP radar

Après un Match de Ligue 1 contre le FC Nantes, une participation au North Summer Festival, une présence dans la zone VIP de l’Euro 2016 ou encore lors de la dernière finale de la Coupe de la Ligue entre Strasbourg et Guingamp, il s’agissait d’animer un stand professionnel sur un salon.

Quatre journées de formation pour Boulanger étaient programmées ces 10, 11, 15 et 16 octobre, au sein des salons du complexe sportif, superbe écrin pour des rencontres studieuses et professionnelles.

But simulateur ballon foot séminaires entreprises incentive Boulanger Huawei

La célèbre marque Huawei a choisi de se démarquer en misant sur la technologie But électronique, dans une version réduite.

Il s’agissait de viser des montres, logées dans des coins stratégiques du but. Notre système de détection par capteurs permet de déclencher des animations visuelles et sonores sur une TV à proximité. Une activité ludique rendue mémorable par une mise en espace totalement immersive.

Soirée foot & rugby avec Amandine Henry et Presnel Kimpembe

  • 3 octobre 2019

Dans les salons du Stade Charléty, à Paris, le groupe Orange organisait une soirée de gala. Pour la partie animations, Fast-Foot était doublement sollicité, pour son expertise dans le domaine du football, mais également pour proposer un challenge « rugby ».

Orange Amandine Henry Foot précision foot féminin

Mission accomplie, comme on s’en doute, par nos équipes ! Pour la partie football, c’est le But électronique qui a été choisi. Ce concours de précision, rendu possible par un but truffé de capteurs, a vu une centaine de passionnés, mais aussi de copains désireux de se défier, se succéder sur le pas de tir.

Finalement, un petit groupe particulièrement tenace recelait en son sein la gâchette de la soirée, un jeune homme qui aura réussi à aligner trois lucarnes, et donc à obtenir le total maximum de 300 points.

Ecran précision points radar simulateur tir vitesse précision but électronique animation

Après les prises de parole, les invités VIP, parmi lesquels le champion du monde Presnel Kimpembe et la capitaine des Bleues Amandine Henry, ont pu profiter des animations. Ils ont montré une grande disponibilité envers leurs fans.

La célèbre joueuse de l’Olympique Lyonnais s’est montrée très habile avec plusieurs frappes flirtant avec la lucarne ! Elle aura pu aussi essayer de lancer le ballon ovale sur le stand voisin.

Bâcge à trous précision précifoot rugby concours fun challenge défi points olympiade

Car c’était la grande nouveauté pour nos équipiers : proposer un stand attirant et esthétique sur le thème du rugby. Un sujet en vogue, puisque la Coupe du Monde venait de s’ouvrir au Japon !

Il s’agissait d’une bâche à trous version rugby, où le joueur devait viser des zones précises. Plusieurs pros de la passe vrillée ont pu se faire admirer.

Tir but fun marrant rigolo drôle interactif

Au total, plus de 160 séries de 3 tirs ont été jouées du côté foot, et le rugby n’était pas en reste. La salle résonnait des éclats de rire fréquents des collègues et amis jamais en retard d’un défi, ou d’un gentil « chambrage ».

La soirée s’est achevée tardivement, avec le plaisir d’en avoir décousu ensemble !

collègues amis entreprise business corporate incentive orange marque sponsor activation